Famille NEPOTE 
Question

Bonjour,

Je recherche des informations concernant la sœur de mon grand-père paternel.

Il s'agit de Céline Népote André née le 28 janvier 1871, fille ainée d'une fratrie de 5 enfants (Réhon), épouse de Flavion Jean Nicolas Hubert (Réhon) Elle a passé la quasi-totalité de sa vie à Réhon. Elle est décédée à Réhon le 21 décembre 1962 chez elle au 29 rue de Cutry.

Elle a eu 6 enfants. Tous décédés avant elle.
L'un de ses fils, Charles Alexis Flavion a épousé Marie Rochez le 16 septembre 1919 à Réhon.

De cette union est née Alice Flavion en 1921.
Alice s'est mariée avec Pierre Gandelot.

Il semblerait qu'ils aient eu deux enfants : Denis (né en 1948) et François Gandelot

Ils ont surement connu leur grand-mère. Je ne sais comment les retrouver.

Pour votre gouverne, vu sur internet, il y a au cimetière de Réhon une tombe au nom de Flavion / Gandelot.

Hors de la famille, existerait-il encore quelqu'un de Réhon qui aurait connu Céline Népote André / Flavion ?

Est-il possible d'établir un contact avec la famille Gandelot ?
Existe-t-il des actes à Réhon (ou les environs) qui me permettraient de "tracer" les Gandelot ?

Par ailleurs, j'ai pu reconstituer la chronologie de quelques personnes de ma famille autour du bassin de Longwy que je tiens à votre disposition si vous le souhaitez (il s'agit bien sûr de Népote, Dirberger, Dambroise, Médinger...)

En vous remerciant de votre attention, recevez mes sincères salutations.

Réponse :

Monsieur,

Après plusieurs recherches voici ce que j’ai dans les livres des familles de Réhon :

GANDELOT Pierre Edmond o le 26/08/1922 à Soissons et + à Montmorency le 14/03/1991. Il épouse le 06/08/1946 à Réhon FLAVION Alice Jeanne, qui est o le 16/04/1921 et + le 20/07/2004 à Mont-Saint-Martin, les fils ne sont pas témoins.

Pour retrouver la famille GANDELOT, faire une lettre à Réhon en prétextant une succession.

Cordialement

Aimé TARNUS



[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre118 lectures )
Famille DEGUELDRE  
Question:

Bonjour,

Je vois dans les archives de Meurthe et Moselle, dans le recensement de 1921 à LONGWY la présence de

ALBERT DEGUELDRE fils de DECOMBE Clémence (page 108/153).

Il serait né en 1914 à LONGWY.

Mais je ne le trouve pas dans les tables décennales de LONGWY ?

Comment est-ce possible ?

J'ai cherché sur les communes voisines sans le trouver.

Pouvez-vous me renseigner à ce sujet.

A l'avance merci

Mr DEGUELDRE

Réponse :

Monsieur,

Après plusieurs recherches dans les communes du Pays-Haut, voici ce que je retrouve :
DEGUELDRE Émile Narcisse, machiniste fils de Narcisse Hubert et de Louise MARTIN, né à Longwy le 22/02/1893, épouse le 14/04/1914 à Longwy DÉCOMBE Clémence Victorine, fille de Jules et de Célestine Constance DEPREZ, née le 10/04/1893 à Vaucois (Meuse).

Un divorce est proclamé par le TGI de Briey le 20/05/1920.
Au mariage, ils reconnaissent un enfant :

Robert Léonce, né le 29/05/1913 à Mont-Saint-Martin, il décède le 17/10/1973 à Bouligny. Il épouse GRASER Antonnetta Giovanna.

J’ai recherché dans les autres communes, pas de Albert DEGUELDRE.
Par ailleurs j’ai retrouvé un frère à Émile Narcisse :
Ferdinand Louis né à Longwy vers 1892 et y décédé le 15/07/1919.

Un autre enfant : Marie Jeanne né à Esch-sur-Alzette le 15/09/1915, où il réside avec la mère.

Narcisse Hubert est né le 08/03/1870 à Halanzy et il décède le 23/03/1928 à Longwy, il est fils de Jacques et de Eugénie RASQUIN, il est mineur et de nationalité Belge.

Il se marie avec MARTIN Marie Louise, née le 25/08/1873 à Bazailles, fille de Ferdinand et de Marie Hélène FÊITE. Ils habitent : au N° 16 rue Oscar d’Adelsward à Longwy. D’où 7 enfants à Longwy :

Emile Narcisse
Ferdinand Louis
Gaétan Ernest
Yvonne
Léonce
Louis
Louise

Cordialement

Aimé TARNUS



[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre17 lectures )
Famille EDON, HEDON, HAIDON 
Question

Bonjour,

Afin de compléter ma généalogie, je souhaiterai obtenir certains compléments : BMS pour les personnes ci-dessous ?

Recherche date de naissance de Nicolas EDON, décédé le 29 novembre 1780 à MUSSON (archives D 1737 / 1796 page 144 / 166 colonne du centre)marié à Marie ROBERT 1713 / 1741

Recherche la date de naissance de son père Mathieu EDON décédé le 27 mai 1758 à Villers la Chèvre ainsi que la date de naissance de la mère Suzanne HOULARD décédée le 28 janvier 1743 à Cons-la-Granville

Avec mes remerciements.

Cordialement
Claude EDON.

Réponse :

Monsieur,

Voici ce que j’ai trouvé dans les livres de Familles de Musson, Ugny et Gorcy :

HAYDON, EDON ou EIDON Mathieu domicilié à Gennevaux (paroisse de Musson) est + le 27/05/1758 à Villers-la-Chèvre épouse le 01/01/1701 à Villers-la-Chèvre, HOULART Suzanne (Jeanne) qui est + le 28/01/1743 à Cons-la-Grandville.

D’où :

Nicolas EDON qui x Marie ROBERT qui est + le 21/03/1741 à Ugny.
Il épouse ensuite le 8 juin 1741 à Musson, BAZELOT Marguerite qui est + le 16/08/1779 à Gorcy, d’où 4 enfants à Ugny.

Cordialement

Aimé TARNUS


[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre143 lectures )
Famille DEUTSCH, SCHWAUB  
Question:

Monsieur,

Merci pour votre réponse rapide ! Veuillez m'excusez de ne vous répondre que maintenant, mais j'ai récemment du réinitialiser mon ordinateur.

Voici quelques informations sur mes Schwab/Suabe/Chop...., j'espère que vous pourrez m'aider.

Mon ancêtre Jean DEUTSCH, marchand, chartier, laboureur, né à Obercorn en 1734, est décédé à Longwy le 25/02/1800 chez son « cousin par alliance »
Ce cousin par alliance est Charles LEJEUNE, le mari de Madeleine SUABE/SOPST/SCHOPS. Madeleine est née à Longwy le 16/05/1764

Les parents de madeleine sont Jacques SCHWAUB/SCHOPE/CHAUB décédé à Longwy le 27/11/1768 et Catherine MATHIAS/MATIASSE née à Longwy le 18/10/1718 et décédée à Longwy le 14/02/1767

Si Jean DEUSCH/DEUTSCH est le cousin de Madeleine SCHWAB, cela signifie que le père de Madeleine, Jacques, décédé à Longwy est le frère de mon ancêtre Elisabeth SCHWAUB/SCHWAB

Elisabeth a épousé mon ancêtre Nicolas DEUTSCH/DEUSCH/TEUSCH vers 1734, je ne sais pas où, peut-être à Longwy ? Ou peut-être Hayange ou Thionville ou Esch-sur-Alzette ? Ou ailleurs ?

J'ai trouvé une photo d'une italienne de Thionville (un nom de famille à consonance italienne) dans les papiers de ma famille, son nom est écrit sur la photo, mais je n'ai pas sa photo sous la main, je peux vous donner son nom.

Pendant la 2eme guerre, je sais que mon grand-père Maurice FECHEROLLE, l'arrière arrière arrière petit-fils de Jean DEUTSCH, s'est réfugié en Lorraine, probablement dans la famille et aussi qu'il a travaillé dans les aciéries de Hayange ou Longwy, je pense comme comptable, mais je ne suis pas certaine, en tous les cas, chez les WENDEL. Il a quitté la Belgique pour éviter de travailler pour les Allemands qui voulaient l'engager, car il parlait 5 langues, dont l'allemand.

Le père de Jacques, bourgeois de Longwy, pourrait-il s'appeler Adolphe SCHWAB ?

J'ai la liste de tous les enfants de Jacques, tous nés à Longwy, sauf le premier, Nicolas, né en 1745 à Differdange

D'avance, un tout grand merci pour votre aide !

Éden Carlier


Réponse :

Voici ce que nous avons à Longwy et Differdange :

SCHAUB (SCHOPE, SCHAUBÉ) Jacques
+ le 27/11/1768 Longwy, 54400
MATHIAS Catherine
o 18/10/1718 Longwy, 54400
+ 14/02/1767 Longwy, 54400
1. Marie
o 13/12/1747 Longwy, 54400
Parrain : GILLET Jean Baptiste.
Marraine : ZANDE Marie
2. Marie Françoise
o 27/11/1749 Longwy, 54400
Parrain : GILLET Jean Pierre.
Marraine : BERNY Marie Françoise.
+ 06/12/1749 Longwy, 54400
3. Pierre
o vers 1752
+ 05/08/1759 Longwy, 54400
4. Claude
o 19/12/1755 Longwy, 54400
Parrain : MUNIER Claude.
Marraine : MATHINS Marguerite.
+ 23/10/1760 Longwy, 54400
5. Jacques
o 11/03/1759 Longwy, 54400
Parrain : BONASTRE Jacques.
Marraine : GUILLAUME Marie Françoise.
+ 24/11/1759 Longwy, 54400
6. Magdelaine
o 16/03/1764 Longwy, 54400
Parrain : FRANTZ Nicolas.
Marraine : LE COEUR Magdelaine, épouse de PUJOT Charles.

LEJEUNE Charles Nicolas, marchand de vin
CHAUB (SUABE) Marie Madelaine
o le 16/03/1764 Longwy, 54400
1. Jean Nicolas, garçon boucher
o 27/07/1789 Longwy, 54400
x MANGIN Marie Thérèse [1573]
2. Madelaine
o 18/ther/04 (05/08/1796) Longwy, 54400
Témoins : - PROTHIN Claude, 25 ans, marchand boucher.
- DIFFERDANGE Madelaine, 24 ans, épouse du susdit LEJEUNE.
1. Charles
o 02/01/1793 Longwy, 54400
Témoins : - LEJEUNE Noël, 36 ans, marchand.
- BUSSIENNE Jean Pierre, organiste et sacristain.
3. Reine
o 05/vend/03 (26/09/1794) Longwy, 54400
Témoins : - RAUX Hubert, jardinier.
- PROTHIN Rene, épouse LEJEUNE Joseph, marchand.
4. Marie Joseph
o 16/germ/06 (05/04/1798) Longwy, 54400
Témoins : - PICHON Jacques Maurice, 41 ans, marchand tanneur.
- NICOLAS Marie Joseph, 48 ans, couturière.
5. Jacques
o 06/germ/08 (27/03/1800) Longwy, 54400
Témoins : - LEJEUNE Jacques, 21 ans, garçon boucher.
- LEJEUNE Catherine, 21 ans.
6. Charles
o 27/flor/10 (17/05/1802) Longwy, 54400
Témoins : - RAUX Hubert, jardinier, dmt. à Bellevue Longwy.
- HURLAUX Marie Anne, épouse de MALVALLE Jacques, vétéran.
+ 14/flor/11 (04/05/1803) Longwy, 54400
Témoins : - LEJEUNE Charles, père, boucher.
- LEFÈVRE André, garçon de bureau.
7. Louis
o 27/frim/13 (18/12/1804) Longwy, 54400
Témoins : - GOËLER Louis, 26 ans, cordonnier.
- LEFÈVRE André, 37 ans, agent de police.


Dans le livre des familles de Differdange de Alphonse WAGNER, vous trouverez vos ancêtres :
Jean DEUTSCH o le 20/03/1734 à Oberkorn fs. de Nicolas tailleur de pierre et SCHWAB Elisabeth de Oberkorn.

Vous pouvez acquérir ce livre en vous adressant directement à M. WAGNER.

Cordialement

Aimé TARNUS






[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre249 lectures )
Famille de TARRAGON 
Traduction latine:

Copie faite le 5 juillet 1790 de l’extrait de mariage de Monsieur Henry Joseph de TARRAGON, avec noble demoiselle Marie Barbara Joséphine de MARTIGNY, à Weiller-la-Tour (Lux) le 27 juin 1790.



1 - Copie de l'extrait
2 - du mariage de Monsieur de
3 - Tarragon
4 - Moi, soussigné, curé de Weiler la
5 – Tour (Lux), pasteur du diocèse de Trèves
6 - en présence des témoins et par la foi je fais, ceci
7 - est l'extrait officiel, à la lettre
8 - et la préface du livre des époux de la paroisse
9 - admis comme il s'en suit.
10 - L'année mille sept cent quatre-vingt dix
11 - et le seizième jour, la proclamation des bans
12 - unique canonique faite, le reste de la dispense en possession de très respectable et
13 - illustrissime seigneur, seigneur évêque
14 – vicaire général, suffragant de Trèves
15 - donnée à Longwy le14ème au même
16 - mois et jour. Ont contracté mariage
17 - devant moi et face à l'église
18 - noble et général seigneur Henry
19 - Joseph de Tarragon gouverneur/seigneur à Mainvillers (F), centurion émérite de la légion
20 - pédestre de Comtois au service du Roi
21 - très chrétien, demeurant à Longwy
22 - veuf de distinguée et noble
23 - défunte Marie Charlotte Béatrice
24 - baronne de Reumont, et noble
25- damoiselle Marie Barbara Joséphine
26 - de Martigny mineure, en présence et
27 - avec le consentement de sa mère, fille légitime de
28 - nobles et généreux, seigneur défunt
29 - Philippe Jacob de Martigny, gouverneur/seigneur
30 - à Weiler-la-Tour et de nombreux lieux,
31 - et aussi noble damoiselle marquise
32 - de Willers, conjoints, ex préfet
33 - de Weiler. Les témoins ont été les nobles
34 - Révérend Dominus Emmanuel Joseph
35 - de Martigny, seigneur de Godelingen
36 - Tintinger, Walbredimus et autres
37 - lieux et éminent seigneur Dominus
38 - Jean Baptiste Joseph de Maillard
39 - de la Martinière, baron de Gorcy (Gourcy)
40 - seigneur temporel du même lieu
41 - non plus le commandant de l'ordre militaire Saint
42 - Caroli de Wertemberg. Ont signé
43 - de Tarragon Marie Barbe Joséphine de Martigny, de Weiler de Martigny
44 - et J de Martigny de Gorcy (Gourcy)
45 - Labbaye pasteur à Weiller
46 - par la foi reçue à Weiler-la-Tour (Lux)
47 - ici le 27ème de juin 1790
48 – et ci présents et conseillers du plus haut conseil
49 - apostolique royal de sa majesté de Hongrie
50 - et de Bohème dans le duché de Luxembourg
51 - accompagné de tous certifions
52 - et attestatons N. Labbay qui
53 - que promesses écrites et soussignées, c'est le pasteur
54 - de la paroisse de Weiler-la-Tour dans la foi
55 - et le témoignage cette certification
56 - a été expédiée et nos sceaux imprimés
57 - d'une bonne écriture soussignée
58 - à main levée sur l'acte de Luxembourg
59 - le jour du 23ème juin 1790 signé
60 - Gerden

61 - pour copie collationnée et conforme à l'original
62 - Longwy le 5 juillet 1790
63 - Faulbecker
64 - curé de Longwy


FAMILLE DE TARRAGON

D’après mes notes à Longwy :

Le 15 février 1735 à Réhon : mariage entre Messire Charles de TARRAGON, Chevalier seigneur de la Carré, Capitaine au Régiment de Bassigny fils de défunt Messire Charles de TARRAGON et de dame Victoire de CLINVILLIER diocèse d’Orléans d’une part et Damoiselle Gabrielle Françoise Comtesse de MOUZAY fille de défunt Messire Charles François de MOUZAY vivant chevalier seigneur de Flassigny et de Dame Marie Joseph des BERNARD de GORCY.

Le 15 février 1736 à Réhon : a été baptisé Henry Joseph fils légitime de Messire Charles de TARRAGON seigneur de la Carré et de Dame Gabriel Françoise de MOUZAY, conjoints.
Parrain : Messire Henry Jourlan BRIEUL Ecuyer Capitaine au Régiment de Choiseul.

Marraine : Dame Marie Joseph de BERNARD de GORCY de la Martinière.
Le 23 août 1746 mention de Gabriel Françoise de MOUZAY épouse de Messire de TARRAGON.

Le 1er septembre 1749 Messire Henry Joseph de TARRAGON Chevalier, Lieutenant au Régiment Royal Comtois est parrain de Elisabeth Charlotte fille de Messire Melchior, Capitaine au Régiment de Balthazard-Suisse.

Le 5 août 1755 Messire Henry Joseph de TARRAGON Chevalier, seigneur de la Carré en Beauce Lieutenant au Régiment de Royal Comtois est parrain de Gabriel de VALOIS.

Le 16 novembre 1759 Messire Henry Joseph de TARRAGON Chevalier seigneur de la Carré et Mainvillers officier au Régiment de Royal Comtois est parrain d’Anne Joseph de Maillard de la Martinière.
Le 2 septembre 1783 mention de feu Messire Charles Baron de TARRAGON, Chevalier seigneur de Mainvillers époux de Gabrielle Françoise Comtesse de MOUZAY.

Le 19 juillet 1785 Messire Henry Joseph de TARRAGON, Chevalier seigneur de la Carré ancien Capitaine d’Infanterie demeurant à Longwy assiste comme témoin au mariage du Baron DU FAING avec demoiselle Nicole Elisabeth Comtesse de MOUZAY.

Le 30 janvier 1788 est née à 9 heure 30 et le premier février a été baptisée demoiselle Félicité fille de Haut et puissant seigneur Messire Henry Joseph de TARRAGON, Chevalier, seigneur en partie de Mainvillers et autres lieux, ancien Capitaine au Régiment de Royal Comtois et de Dame Madame Marie Charlotte Henriette Béatrix Antoinette née baronne de REUMON son épouse.

Parrain : Seigneur Messire Christophe Gabriel Baron de REUMON, Chevalier du Saint Empire Romain, seigneur de Flassigny, Villécloye, Torgny et autres lieux, ancien officier au Régiment de Champagne son grand-père maternel demeurant à Flassigny.
Marraine : Dame Madame Gabrielle Françoise née Comtesse de MOUZAY douairière de TARRAGON sa grand-mère paternelle demeurante en cette ville.

Archives départementales de la Moselle, tutelles du 17 novembre 1789 : B 4184

Suite au décès de Dame Madame Marie Charlotte Henriette Béatrix Antoinette née baronne de REUMON en couches le 30 janvier 1788, il est procédé à la nomination de tuteur de curateur.
Le père est nommé tuteur et Jean Baptiste baron de REUMONT, oncle maternel de Félicité est nommé curateur.

Aimé TARNUS

[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre246 lectures )
Famille REUTER 
Question:

Monsieur,

Je recherche le mariage de REUTER Etienne (Stephan) qui s’est marié en Lorraine.

Cordialement

M. REUTER


Réponse:

Monsieur,

REUTER Etienne, né le 24 avril 1883 à Beaufort en Argonne (55) fils de Michel et de SCHMIT Marguerite

Epouse le 05 mai 1911 à Piennes (54425)

MULLER Marie Augustine Pauline, née le 26 novembre 1887 à Vaudoncourt (55) fille d’Arsène et de CAQUARD Marie.

Cordialement

Aimé TARNUS


[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre309 lectures )
Famille GARNICH 
Question :

Monsieur,

Je recherche une branche des GARNICH en Lorraine.

Je sais actuellement, qu’une branche venant d’Alsace n’est pas de ma famille.

En vous remerciant

Mme. GARNICH


Réponse:

Madame,

Voici ce que je retrouve en Lorraine :

O de GARNICH Georges Joseph fs. de Jules et de HELD Louise le 21/02/1896 à Morville-lès-Vic (57).

+ de GARNICH Marie le 06/09/1854 à Pange (57), elle est née le 23/03/1810 à Hellinger fille de Nicolas et de SCHNEIDER Marie. Son conjoint est THIRION Nicolas.

+ de GARNICH Marguerite le 08/07/1929 à Sarreguemines (57), elle est née le 10/07/1894 à Hesperange fille de Jean et de TOCKERT Catherine. Son conjoint est BOMM Emile.

Cordialement

Aimé TARNUS


[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre334 lectures )
Archives du Tribunal de Briey 
Question:

Bonjour Monsieur Tarnus,

Dans les années 1925-1935, mon grand-père a été jugé en correctionnelle à Briey car il avait fait saillir sa jument par un étalon qui n'était pas déclaré.

Où est ce que je pourrai retrouver ce jugement

Merci d'avance.

Mme. DIEUDONNE


Réponse:

Madame,

C'est aux AD. 54, dans la sous-série 3U, Tribunal de Grande Instance de Briey : une cote provisoire (à vérifier) 1320 w.

Cordialement

Aimé TARNUS



[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre300 lectures )
Famille THEVENIN ou TOUVENIN  
Question

Bonjour,

Beaucoup d'internautes disent que les parents de Catherine Thevenin (vers 1653-1697 à Morfontaine) sont Antoine Thevenin et Marie Marguerite Du Puy. je vous avoue avoir des doutes car dans le nobiliaire de Lorraine et du Barrois, d'Ambroise Pelletier (1758), on fait allusion à ce couple, mais à aucun moment on ne cite une Catherine comme une de leurs enfants. (Voir l'extrait ci-dessous)
extrait : de ce mariage vinrent : 1° François, chanoine et doyen d'Hattonchatel. 2°Nicolas, seigneur de St-Julien, sous-lieutenant des chevaux légers de la Garde de SAR, qui avait épousé Marie Ambroise, avec laquelle il vivait en 1714. 3° Dominique qui suit. 4° Jeanne, épouse de Rémy Platel du Plateaux et 5° Anne Theuvenin, femme de François Haizelin, seigneur du fief de Waldeck, lieutenant général, gruyer & chef de police de Commercy & 6°, une fille.

Bien sûr on peut imaginer que Catherine soit la fille citée en 6°, mais je pense plutôt qu'il s'agit d'un enfant mort en bas âge.

Avez-vous des informations sur cette éventuelle ascendance ?

D'avance merci pour votre réponse

Cordialement

Didier CHEVAL

Réponse :


Monsieur,

Vous avez amplement raison, Morfontaine n’est pas cité dans le Nobiliaire de Lorraine pour la famille THEVENIN, située aux pages 771 et 772.

Cette famille n’est nommée à aucun moment dans l’histoire de Morfontaine et dans celle du Pays-Haut.

Je pense aussi que la N° 6 est un enfant mort-né.

Mais avec internet, tout est possible même le plus improbable.

Dans toutes les recherches que j’ai effectuées, dans aucune archive je retrouve cette famille dans le haut du 54.

Cordialement

Aimé TARNUS


[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre442 lectures )
Famille SETTIMI/SETTINI 
Question:

Madame, Monsieur,

Etant originaire de Villerupt mais demeurant à Contrexéville (Vosges) depuis mon mariage, j'effectue des recherches généalogiques de mes 4 grands parents depuis de nombreuses années.

Je suis à la recherche des recensements sur Villerupt de 1901 et de 1906. En effet, je n'ai pas trouvé en ligne lesdits recensements, ni même à l'Etat Civil de Villerupt. A l'Etat Civil, il m'a été suggéré vendredi dernier 13 mai de m'adresser à vous pour avoir, éventuellement des renseignements concernant ces recensements.

Je recherche en particulier si mon grand-père maternel Settini (ou Settimi) Vincenzo demeurait à Villerupt chez Settini Nazzareno et travaillait à Audun-Le-Tiche durant cette période (il est né en mai 1884 à Cancelli di Fabriano et est mort à Villerupt en décembre 1975).

J'espère qu'il vous sera possible de me donner quelques indications et je vous en remercie par avance.
V. Develotte-Malvé.

Réponse :


Madame,

Vous trouverez les membres de votre famille SETTIMI ou SETTINI dans les livres de familles de Villerupt. Voir notre site pour acquérir les volumes.

Par ailleurs, j’ai retrouvé un article d’un journal sur Villerupt, concernant Vincenzo SETTIMI accusé de meurtre sur son, beau-frère.

Voir copie ci-jointe.
Extrait journal

Cordialement

Aimé TARNUS


[ Ajouter un commentaire ] ( sb_view_counter_plural_pre525 lectures )

<Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant> Dernier>>